INSTITUT FRANÇAIS DES FONDATIONS DE RECHERCHE ET DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

OFFRE DE STAGE

Nous recherchons un (une) stagiaire sur Lille en communication pour aider l’IFFRES, créé en juillet 2009, à mettre au point des outils de communication et de développement et notamment participer à l’organisation du colloque et la réalisation de l’étude sur les relations des entreprises avec le mécénat pour la Recherche et l’Enseignement Supérieur.

Il ou elle pourra être associé à d’autres aspects tels que :

-       organisation du programme des conférences

-       mise à jour du site de l’IFFRES

-       contribution à l’élaboration des documents de communication

-       Benchmarking

-       Contribution au blog

-       recherche de partenaires

-       …selon vos compétences

 

Profil :

- Etudiant(e) préférentiellement en BAC +2 ou L3

- Informatique : Word, Excel, PowerPoint, Internet

- Connaissance des réseaux sociaux

- Durée de deux mois minimum

- Vous bénéficierez des formations que nous animons sur les thèmes du mécénat et de la philanthropie au profit de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur

- Lieu de stage : Lille

- Indemnité de stage : selon votre statut

 

Contact : Annie El Sayed                   Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Maitre de stage : Max Anghilante                  CV en ligne

 

Michel Rocard soutient le Colloque de l'IFFRES

« la France doit retrouver dans sa société civile l'appui nécessaire à sa prééminence intellectuelle historique »

« Tout au long du XXème siècle, et cela continue au XXIème, la France a peiné à financer chez elle la recherche scientifique, fondamentale bien sûr, mais largement aussi la recherche appliquée.

Seule nation d'Europe militairement construite par un État vainqueur d'une demie douzaine de communautés linguistiques et de croyances différentes, ayant connu une fréquence inhabituelle de guerres, de désastres et de changements de régimes, la France a répondu à tout cela par un surdéveloppement de l'Etat et une profonde atrophie corollaire de la société civile.

Bien plus tôt et bien plus qu'ailleurs, l'État s'est occupé des Beaux Arts et de la Recherche Scientifique, quelques embryons  de regroupements corporatistes n'étant même pas capables de l'entreprendre à sa place.

Mais la fin des "Trente Glorieuses" a signifié la fin de la prospérité de l'État. Et pendant l'essentiel de la cinquième République, la Recherche fut à la peine - sur longue période - le dernier tiers du XXème siècle et le début du XXIème siècle.

L'effort public français en matière de recherche fondamentale et appliquée est resté à peu près comparable à celui de nos partenaires développés d'Europe, d'Amérique du Nord et du Japon. C'est la contribution du secteur privé qui manque massivement.

Universités, Établissements de recherche, Structures associatives sont en général de plus faible volume que d'ordinaire à l'étranger.

Ils n'en ont donc pas les moyens. Mais surtout ils n'en ont ni l'habitude ni même l'idée.

En outre un état ainsi façonné par l'histoire n'a su développer qu'une pensée fiscale infime, dont le principe de base est le meurtre de toute poule aux œufs d'or se profilant à l'horizon. Rivoli-Bercy a tué les fondations en France. Un outil majeur nous manque pour appuyer notre industrie ou permettre aux anciens élèves de nos institutions de savoir, d'aider leurs maisons d'origine.

Dans ces conditions non seulement il était grand temps que les esprits s'activent autour de cette fonction manquante - le financement de la recherche et de l'enseignement supérieur en France par la société civile - mais il est de première importance que ce colloque[i] réunisse, que l'on crée des instruments et encourage des comportements répondant aux insuffisances dramatiques de la période présente, que le Ministère des Finances soit mis en demeure d'accepter que tout ne passe pas par lui, et que la France retrouve dans sa société civile l'appui nécessaire à sa prééminence intellectuelle historique. »

 

Michel Rocard

 


[i] Colloque IFFRES des 6 & 7 octobre 2011 à Paris : « Perspectives du Mécénat dans la Recherche et l’Enseignement Supérieur en France »    www.iffres.com inscriptions Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Médias : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

L’IFFRES, Institut Français des Fondations de Recherche et de l’Enseignement Supérieur, est un fonds de dotation à durée indéterminée qui a pour but de favoriser le mécénat privé au profit de la recherche et de l’enseignement supérieur, de construire de nouveaux types de partenariats et de collaboration entre la recherche et l’enseignement supérieur et les entreprises et de contribuer au développement des fondations de Recherche et de l’Enseignement Supérieur en France.

 

Prochain Colloque IFFRES

L’IFFRES  prépare son deuxième colloque.

Aprés le succés du colloque des 2 & 3 novembre 2010 « Les fondations, nouvel espace pour de nouvelles synergies entre les entreprises et les acteurs de la recherche & de l’enseignement supérieur »,

L’IFFRES a le plaisir de vous convier les 6 et 7 octobre 2011 à son prochain colloque qui se déroulera au Centre de Conférences Les Cordeliers de l’Université Pierre et Marie Curie au cœur du Quartier Latin à Paris.

Parce que nous voulons construire de nouvelles passerelles entre l’Enseignement Supérieur, la Recherche et les entreprises, nous mettons en place ce colloque, proposé comme un espace de dialogue, d’échange de cultures, de savoirs et de pratiques, comme un lieu de rencontres entre tous les acteurs du secteur.

Le compte rendu du colloque des 2 & 3 novembre est téléchargeable ICI.

 

BENEVOLES

RECHERCHE DE BENEVOLES

Pour nous aider à remplir notre mission et conduire nos actions                                                  

Nous recherchons des bénévoles sur Paris ou Lille  en communication pour nous accompagner dans nos actions et la mise au point de nos outils de communication et de développement,  notamment pour participer à :

  • organisation du programme des conférences
  • mise à jour du site de l’IFFRES
  • contribution à l’élaboration des documents de communication
  • animation de notre blog
  • recherche de partenaires et de mécènes
  • participation au Comité de pilotage du colloque IFFRES
  • …selon compétences et disponibilités

Vous bénéficierez des formations que nous animons.

Contact : Max Anghilante            Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Inscrivez-vous